Rapport d’activité 2018

 

 

TERRES NATALES VAR VIETNAM

 

RAPPORT D’ACTIVITES 2018

L’année 2018 fut une année riche en activités et en rencontres.

Merci à tous nos adhérents et nos donateurs toujours fidèles à soutenir nos projets et aux parrains et marraines qui ont  suivi leur filleul et filleule depuis 15 ans et continuent de le faire avec générosité.

Merci aussi à mon équipe avec qui ce beau travail au village de LAI YEN n’existerait pas.

Janvier 2018

Rencontre avec l‘association « Var Vietnam ….. » présidée par  Camille ……. ….. et créée il y a un peu plus d’ un an à Sanary.

L’échange fut sympathique avec peut être un projet de partenariat dans le futur mais aussi un regroupement des associations humanitaires en faveur du Vietnam en France au niveau national et travaillant au Vietnam. Nous étudierons la question plus tard.

19 Février 2018 – Fête du Têt

La fête a eu lieu cette année dans le restaurant « La Pierre Blanche » à La Farlède qui nous a proposé un prix correct et fourni la vaisselle ; les conditions de travail étaient difficiles pour le traiteur car le cuisinier préparait un buffet pour un mariage dans la même cuisine ;  l’équipe de Terres Natales a participé grandement pour aider et cela au détriment de l’accueil prévu  pour nos invités. Malgré cela nous avons eu une belle soirée. Il y a eu 108 participants avec nos fidèles adhérents et parrains mais aussi avec de nouvelles personnes qui ont fait connaissance avec notre association.

Les bénéfices de cette soirée sont faibles mais notre but est surtout la rencontre annuelle avec nos adhérents parrains et marraines afin de prendre plus amplement des nouvelles de l’association et des familles de LAI YEN ;

Avril 2018 – Mission à Lai Yen

Sont partis en mission cette année M. et Mme Jeff et Véronique Ferrari responsables du parrainage  et Simone Martin présidente. (compte-rendu dans le rapport « parrainage »)

Les projets :

1 –  l’amélioration de l’habitat :

Vérification des travaux effectués en 2017 pour l’amélioration de l’habitat , (3 maisons concernées) ; mise en place de 3 autres projets pour famille en  urgence (un toit effondré-un coin cuisine à construire pour une grand-mère qui a un filleul à charge) un financement partiel à la reconstruction d’une maison avec l’aide du parrain et de la marraine d’une enfant du parrainage + l’aide de la famille

2 – le soutien scolaire

Les cours de soutien scolaire continuent toujours avec succès . Nos deux professeurs de mathématiques vont arrêter les cours à la fin des vacances car elles rentrent dans la vie active. Nous devons chercher un autre professeur. Les cours d’anglais sont toujours assurés.

Nous avons appris avec bonheur que deux jeunes filles du parrainage (19 ans) ont réussi leur entrée en Université : une en section math en anglais , l’autre en pharmacie  (détail dans le compte rendu « parrainage »)

D’autres responsables de l’association sont venus nous rejoindre à Laï Yen ; nous avons organisé une sortie avec les enfants dans une ferme pédagogique et qui a eu un franc succès (détail dans rapport « parrainage »)

Les responsables de l’association présents : M. et Mme Alain et Isabelle Gaxotte, Mme Chantal Deduyer, et des adhérents Ninou ( ?), Christine christian ?) ont apporté des cadeaux, argent, vêtements etc …….à leur filleul et filleule, mais aussi à ceux dont la situation familiale apparait difficile.

Mission Septembre 2018

Ont été missionnés lors de leur voyage au Vietnam Franck Batbare trésorier et Christine Canal trésorière adjointe (détail dans rapport « parrainage »)

Décembre 2018 :

Réunions préparatoires pour la Fête du Têt 2019 et la prochaine mission au Village

 

–000—-

 

MISSIONS PARRAINAGE – ANNEE 2018

 

Parrainage 1 :

 

Lors de la mission en Septembre 2018 où étaient présents Simone Martin,  Jef et Véronique Ferrari, une sortie a été organisée pour les enfants et quelques mamans volontaires pour l’encadrement. C’est Mme Thanh qui a dirigé dans le choix de la visite d’une ferme pédagogique. La ferme propose  de nombreuses activités au plus grand bonheur des enfants et le repas était compris dans la visite. Le déplacement s’est fait avec deux grands bus et un encadrement réglementaire supervisé par nos partenaires au village.

 

Lors de cette mission, nous avons également récompensé deux jeunes filles du parrainage qui ont réussi leur entrée à l’université, en leur offrant avec l’aide financière de leur marraine un ordinateur afin de les féliciter et de faciliter leur travail universitaire. Mme Senka Luyton et Melle Yvette Pasero désireuses de continuer leur parrainage peuvent être fière de leurs filleules.  Bravo à ces jeunes filles et merci aux marraines.

 

Les cours de soutien scolaire se poursuivent  toujours avec deux cours d’anglais enseignés par Mme Nguyên Tuyên et deux cours de mathématiques enseignés par Melle Lê Ngoc qui est notre universitaire en mathématique.

La visite au village a permis de connaitre les enfants qui ne sont plus scolarisés (3)  et les enfants dont le parrainage doit s’arrêter pour cause de fin de contrat avec les parrains et marraines qui le souhaitent.

La classe de soutien scolaire étant en mauvais état (dégâts au toit) nous attendons une proposition d’une autre salle que nous mettrait à disposition nos partenaires. A voir à la prochaine mission.

Des photos ont été prises par les missionnés des maisons qui ont bénéficié d’une aide à l’amélioration de l’habitat.

Des courriers ont été apportés aux enfants.

FINANCES :  

Parrainage 2

Au cours de l’année 2018, un nouvel enfant a été parrainé ce qui porte à 29 leur nombre, et les parrains ont versé régulièrement leurs dons. Certains parrains donnent un peu plus d’argent pour aider les familles en grande difficulté ou pour faire un cadeau supplémentaire à leur filleul. Au cours de l’année, 7.015 €uros ont été récoltés pour le parrainage 2.

Solde au 1er janvier 2018                                         Solde au 31 décembre 2018

Espèces : 0,00                                                                      Espèces :        0,00

Banque : 7.237,39€                                                   Banque :   6.398,99€

Au cours de l’année 2018, 7.000€ ont été versé au Vietnam pour le parrainage 2.

Pour finir, nous tenons à remercier tous les parrains pour leur engagement et leur générosité.

 

 

 

 

 

 

 

 

Rapport de mission 2017

 

 

 

RAPPORT DE LA MISSION Mars 2017

 

 

 

Missionnée par le conseil d’administration, je suis allée seule cette année au village de Laï-Yên pendant 3 semaines pour effectuer diverses tâches décrites ci- dessous.

Afin de minimiser les frais de fonctionnement de l’association, j’ai pris en charge mon billet d’avion, l’association a pris en charge les frais d’hébergement, de  nourriture et les déplacements pendant cette période.

 

Réunion avec les familles

C’est la première chose que je fais dès mon arrivée, car cela me permet de voir presque toutes les familles (10 absentes cette année), les enfants et nos partenaires au village. Madame Thanh, notre responsable au village, et Hong Anh, notre interprète, étaient également présentes.

Après les échanges de remerciements, j’apprends que le professeur d’anglais n’assure plus les cours depuis février, que les enfants sont moins assidus au cours de français surtout les garçons et que le cours des grands n’existe plus car les enfants ont trop de travail au lycée.

Je présente le travail que je vais effectuer durant mon séjour :

– Rechercher un professeur d’anglais et un de mathématiques. Restructurer les cours avec madame Thanh.

– Vérifier les projets familiaux mis en place ces dernières années ; voir et prendre des photos des constructions des habitations des familles qui ont bénéficié de l’aide financière de l’association (3 familles à ce jour).

– Prendre des nouvelles de la jeune Hong qui a subi les premières opérations du bec de lièvre.

– Aller à la rencontre des familles.

– Vérifier les comptes avec madame Thanh.

 

J’apprends que des travaux ont été réalisés dans la salle de cours : la rénovation du plafond et la pose du carrelage au sol, des prises ont été rajoutées sur les murs et l’installation de la lumière a été mise dans l’escalier.

Le chef du village s’adresse aux mamans pour leur demander de suivre plus attentivement les enfants dans leur scolarité et de profiter de l’aide apportée par l’association. Il rappelle tout ce qui a été fait depuis 14 ans pour le village et l’aide aux familles.

La fin de la réunion se termine par la distribution des enveloppes rouge avec 20€ pour les étrennes de la fête du Têt, offerte par l’association.

La réunion se termine vers 22h.

 

La salle de cours

 

Les journées qui ont suivi ont été consacrées au nettoyage car après les travaux la propreté de la classe n’a pas été faite.

Les tables que nous avons fait réparer ont été stockées chez un voisin du réparateur et Hong n’a pas assuré le rapatriement dans la salle de cours. J’ai donc fait le nécessaire pour récupérer les tables et chaises dont l’humidité a fait gonfler le bois. J’ai profité pour ce grand aménagement de la salle de cours, d’acheter de la peinture et de repeindre les anciennes tables et quelques portes qui demandaient un peu de rafraîchissement. J’ai vidé les 2 petites pièces, celle du fond que j’ai aménagée en salle de cours et celle près du tableau pour installer l’imprimante et l’ordinateur donnés par monsieur Jean-Paul Marchand. Pour finir cet aménagement, j’ai fait poser des tringles et mis des rideaux aux fenêtres. Enfin une salle où il sera agréable de travailler !

 

Les cours de soutien scolaire

 

Avec l’aide de madame Thaï, une amie professeur à l’université de Hanoï, nous avons trouvé 3 étudiantes qui veulent bien assurer les cours de soutien à Laï-Yên. Mademoiselle Nguyên Trang va enseigner l’anglais (3h), et mesdemoiselles Tràn Thi Thuy et Nguyên Và Quynh Anh vont assurer les cours de mathématiques, deux heures chacune.

Avec madame Thanh nous établissons les groupes par niveau.

Pour les mathématiques un groupe de 9/10 ans, un de 11/12 ans, un de 13/14 et un de 15/16 ans.

Pour l’anglais : Un groupe de 11/12 ans, un de 13/14 et un de 15/16 ans.

Un cours pour les 9/10 ans sera assuré par Hong Anh la professeur de français dont un cours de français a été supprimé.

Quelques livres pédagogiques d’anglais ont été achetés et rapporteur, équerre et compas devront être ramenés de France. Les cours ont commencé dans le courant du mois de mars. Avant mon départ j’ai pu assister aux cours donnés par nos étudiantes, tout fonctionne bien et les enfants sont très contents de leurs professeurs.

L’état de santé de la jeune Hong opérée d’un bec de lièvre

 

Voulant rendre visite à Hong pour voir le résultat des opérations et remettre courrier et cadeaux de la marraine, j’ai appris que Hong a quitté la maison de la grand-mère juste après les interventions. J’apprends qu’elle travaille avec une amie dans un restaurant à une quarantaine de kilomètres du village. Je décide d’aller la voir avec le grand-père, mais quelques jours après elle est revenue.

Hong ne parle pas de son travail mais en l’observant j’ai constaté sur son visage au coin de l’œil une grosse infection qu’elle a dit avoir depuis longtemps. Inquiète de cela je demande à la tante de retourner chez le chirurgien car le constat n’est pas rassurant. Trois jours après nous étions chez le chirurgien qui a grondé Hong qui devait revenir le voir 10 jours après l’opération à cause des allergies ou rejet. Sur le champ il est intervenu pour l’infection, lui a demandé de prendre des médicaments et de revenir dans une semaine.

Après les visites de contrôles elle devrait se faire opérer de nouveau mais à l’intérieur de la bouche. Cette opération sera faite plus tard à sa majorité.

Avant de quitter le village j’ai rendu visite à Hong qui travaille dans une usine d’encens. Elle m’a dit qu’elle était très contente de gagner de l’argent et d’être occupée dans la journée.

 

Les projets familiaux

 

Sur les 10 projets mis en place depuis 4 ans, 3 ont échoué pour cause de santé et un n’est pas arrivé à terme. Les 6 autres marchent très bien. Les mamans ont bien géré leur petite affaire et sont très contentes des résultats financiers.

 

Les projets d’aide à la reconstructions des habitations

 

3 familles ont été aidées financièrement à hauteur de 1500 €. Cet argent devait servir à construire une petite cuisine et des sanitaires inexistants dans la maison.

En fait cet argent a servi de caution pour obtenir un crédit social qui a permis la reconstruction totale des habitations.

Depuis 2 maisons ont été finies mais les travaux de façade et les peintures intérieures n’ont pas été faites car l’argent emprunté n’était pas suffisant. Ces travaux se feront au fil du temps.

La 3ème maison a été reconstruite cette année. La famille vivait à 7 personnes dans 30m2. Avant mon départ, j’ai pu prendre des photos de la maison en construction. 2 étages ont été élevés et le toit était fini. Ce sont les deux parents, les voisins et 2 professionnels qui ont assuré les travaux.

 

La visite des familles

 

La visite des familles est la partie la plus difficile de la mission car les parents sont toute la journée au travail et les enfants sont à l’école. La réunion des familles m’a permis de voir presque tout le monde et rien n’a été signalé de particulier. Les enfants grandissent bien et nombre d’entre eux sont au lycée.

Quelques uns auront fini leur cursus scolaire cette année soit pour s’orienter en apprentissage, soit pour travailler, soit pour rentrer à l’université. Un courrier sera fait aux parrains concernés pour clôturer l’engagement avec les enfants ou pour continuer si c’était leur désir.

 

Les rencontres avec nos partenaires

 

Tout se passe bien avec nos partenaires. L’association est très soutenue dans nos actions au village. Tout le travail effectué par l’association est chiffré et archivé à la maison du parti.

Des contacts d’amitié sont établis dans les établissements scolaires. J’ai été reçu par le directeur du collège qui m’a montré les gros travaux du collège (cantine, gymnase, réaménagement des classes des anciens bâtiments).

Il m’a montré aussi les 2 salles de bibliothèque dont une grande partie des livres et quelques meubles ont été financés par l’association. Une belle réussite qui fonctionne bien  au collège.

 

Un reportage sur l’association à Laï-Yên

 

Lors d’une visite à Hanoï où j’ai été invitée à la fête de la francophonie, j’ai été mise en contact avec une journaliste qui m’a proposé de venir faire un reportage sur les actions de notre association au village de Laï-Yên. J’ai accepté car le journal « courrier du Vietnam » est publié dans tout le Vietnam mais aussi en France. Le reportage filmé sera publié sur « YouTube ». La direction du journal nous avertira de l’apparition de l’article et du reportage.

 

 

Ma mission s’est terminée au bout de 3 semaines et j’attends de retrouver l’équipe de « Terres Natales » pour décider des projets à mettre en place pour l’année 2018.

 

Un grand merci à tous d’être toujours fidèle à notre association et de nous soutenir financièrement pour pouvoir réaliser tous ces beaux projets.

 

 

La Présidente

 

Simone MARTIN

 

 

Rapport de mission 2016

Toulon, le 28 mai 2016

 

RAPPORT DE LA MISSION 2016

Chers amis

 

De retour de mission depuis quelques jours,  je suis heureuse de vous ramener les bonnes nouvelles de Laï-Yên.

Beaucoup de travail pour moi car étant seule cette année  j’ai eu un peu de mal à aller visiter toutes les familles c’est pourquoi certains parrains n’auront pas de photos pour l’année 2016 et je m’en excuse.

Quelques parrains auront déjà eu des nouvelles que les enfants m’ont remises avant mon départ mais bientôt vous recevrez le courrier de fin d’année scolaire que madame Thanh va collecter prochainement.
A ce propos je voulais vous dire que certains enfants ne reçoivent pas de courrier de leur parrains et je peux vous dire combien ils sont tristes quand à lieu la distribution et qu’ils n’ont pas eux aussi leur lettre. Alors parrains un petit effort pour ces enfants qui attendent de vos nouvelles.

 

 

LE VILLAGE-LA SALLE DE COURS

 

Comme chaque année la mission commence par une réunion avec les responsables du village pour présenter les projets et prendre des nouvelles de Laï-Yên. Je peux vous dire que de nombreux travaux ont été réalisés soit dans les écoles, soit dans le village. Le collège va inaugurer son gymnase et les anciens bâtiments sont en travaux pour avoir de nouvelles salles plus modernes et confortables. Le directeur, qui est une personne  très active et efficace, a permis au collège de Laï-Yên de prendre la troisième place sur les 8 collèges qui sont dans le district. Pendant plusieurs années c’était Laï-Yên le dernier de la liste.
J’ai profité de cette réunion pour rappeler que notre salle de cours n’avait pas encore était mise aux normes de sécurité alors que j’en ai fait la demande depuis 2 ans.

Il faut savoir que les locaux appartiennent au village.
Dès le lendemain j’avais une réunion sur les lieux avec le responsable de la culture et le chef du comité qui ont fait un constat favorable à ma demande. Les travaux ont commencé dans la semaine et nous avons maintenant un beau plafond et un carrelage tout neuf. Des barreaux en fer vont sécuriser  fenêtres et portes, et une peinture sur les murs devrait être faite par la suite.
J’ai profité de cette rénovation pour faire remettre en état tables et chaises. Les pieds avaient été volés il y a plusieurs années. Coût de l’opération une centaine d’euros. Ce travail a été fait par un artisan à Laï-Yên. Dès que la classe sera sécurisée nous pourrons y installer la photocopieuse et l’ordinateur.
Les cours de soutien scolaires se déroulent toujours dans cette salle le dimanche. Le matin c’est le français et l’après midi c’est l’anglais. Nous avons quelques élèves qui ne viennent plus aux cours de français surtout les garçons. Les autres s’accrochent malgré la difficulté de la langue. En anglais il y a beaucoup de progrès car les enfants l’apprennent aussi dans les écoles et même à la maternelle.
Nous attendions la réponse de la jeune étudiante qui s’était proposée pour les cours de maths mais lors de mon séjour j’ai appris qu’elle n’était pas intéressée. Je vais relancer madame Thaï pour une autre étudiante.
LES PROJETS DES FAMILLES

 

Onze projets sur la création d’un petit métier local  ont été financés par l’association. Ces projets ont été axés sur l’élevage d’animaux qui servent pour la reproduction et pour la vente. Deux ont échoué dû à des problèmes de santé de la famille. L’aide apportée  aux autres projets  a servi à agrandir des stocks de marchandises qui ont permis un plus grand choix pour la vente, et,  pour certaines d’améliorer les stands sur le marché. Toutes les mamans sont très heureuses d’avoir réalisé ces projets qui ont apporté un peu plus d’argent au foyer.
Pour cette année, nous  avons opté de financer la construction d’un petit coin sanitaire et d’un petit coin cuisine pour 2 familles dont les conditions d’habitations sont vraiment désastreuses. Ceci  afin que les familles puissent élever les enfants dans de meilleures conditions d’hygiène et de sécurité.
En fait, l’apport de l’aide financière (1500€ par famille) a permis de financer un crédit social et avec  l’argent prêté par le grand- père, ils peuvent construire  une petite maison. Avant mon départ j’ai pu voir une des maisons en construction. Cela a permis au papa de travailler sur le chantier et d’être fier de cette réalisation.
L’autre maison se fera d’ici la fin de l’année car cette maman attend l’aide de ses sœurs qui habitent avec elle et qui vont l’aider à financer une partie du crédit. Grâce à madame Thanh nous suivrons de loin le déroulement des travaux.

 

CHIRURGIE NECESSAIRE POUR LA JEUNE NGOC

 

Nous travaillons depuis plusieurs années déjà sur le cas de la jeune Ngoc qui a un bec de lièvre. Sa maman étant décédée en 2014 et le papa malade mental, les soins se sont arrêtés. Cette année nous avons décidé de reprendre les soins car cette jeune préado est en grande souffrance surtout à l’école.
Les opérations qui sont à réaliser vont coûter environ 3000€. Afin de continuer nos projets en cours sur le village, nous avons fait une collecte dans le courant de l’année et nous avons recueilli 1100 €grâce à la générosité de certains de nos adhérents présents à la fête du têt et que nous remercions vivement.
Je suis donc allée avec Ngoc et sa tante voir un chirurgien, spécialiste de la face à Hanoï. Il est d’accord pour intervenir sur le visage de la petite. Il a été sensible à l’action de notre association et ému par le cas de la jeune Ngoc et de ce fait il prendra pour réaliser les 3 opérations  la somme de 1550€. Formidable non !
J’ai appris depuis qu’une première opération a été faite et j’attends maintenant d’autres nouvelles de Ngoc.

LES ENFANTS DU PARRAINAGE

 

Lors de mon séjour j’ai pu voir beaucoup de mamans au cours d’une réunion. Rien de grave n’a été signalé. Les enfants sont beaux et grandissent bien. Les plus grands ont entre 15 et 16 ans et vont au lycée. Certains sont très brillants.
Les conditions de vie se sont bien améliorées pour certaines familles, mais pour d’autres c’est encore très dur et difficile.
Grace à vos adhésions et vos dons nous sommes toujours là au bout de 13 années d’actions utiles et efficaces et nous vous invitons à venir à Laï-Yên où enfants et parents vous attendent.

 

 

 

 

 

 

 

Rapport de mission 2015

Toulon, le 28 octobre 2015

Chers amis,

Me voilà  de retour de la  mission qui m’a été confiée et que j’ai accomplie avec Franck le trésorier de l’association, Christine Canal, Jean-Paul Marchand et Christian Gazzera, tous trois membres de terres natales et parrains d’enfants du village. Tout le monde était sur la brèche très tôt le matin et les journées étaient bien remplies par des tâches de secrétariat, d’achat de vélos que nous ont confié certains parrains, les visites des familles, des prises de photos…
Comme d’habitude, cette mission a été une source de travail que nous avons partagée avec bonheur  parmi les enfants, les familles, nos partenaires au village et surtout l’accueil de Bà Thu (madame Thu) ma cousine, qui nous reçoit dans sa modeste maison et qui est aux petits soins pour nous du matin au soir.
Pendant cette  mission, nous avons enfin terminé toutes les formalités pour notre association avec les autorités du Vietnam qui gèrent les ONG et nos partenaires du village.

Nous sommes allés voir les projets des « petits métiers »que nous avons mis en place l’année dernière et qui concernaient 6 familles. Cette aide financière  devant servir à apporter un complément de revenu pour mieux nourrir la famille.
Trois projets ont bien réussi. Des petits cochons et des veaux sont nés dans l’année ce qui a permis de mieux  manger dans la famille et de vendre les animaux sur le marché local ou à Hanoï.
Le projet de l’élevage des poissons avait bien démarré, mais pour des raisons de santé la maman n’a pas pu assurer la surveillance du bassin, et on lui a volé tous les poissons. Elle pense utiliser le bassin pour un élevage de canards.
L’élevage des pigeons s’est arrêté, car  la maman n’a pas pu s’occuper quotidiennement des animaux .Elle a du s’occuper de son père mourant  qui était à l’hôpital à Hanoï. Les pigeons ont été contaminés par une maladie qui a décimé l’élevage. Aujourd’hui la maman a repris son métier de maçon.
Le projet des cochons s’est transformé en petits élevage de poules. L’argent a été utilisé pour reconstruire une pièce pour faire la cuisine et un poulailler en dur. La maman doit encore acheter des poules pour agrandir l’élevage. Nous suivrons ce projet l’année prochaine.

Lors d’une réunion avec les familles, nous avons retenu d’autres projets qui seront mis en place après les décisions de notre conseil d’administration.
Nous avons rendu visite aux intervenants pour les cours de français et d’anglais que nous avons mis en place pour les enfants du parrainage. Des progrès sont faits en anglais, c’est un peu plus dur en français mais les enfants sont assidus. C’est Christian qui a assuré cette année les cours le soir avec beaucoup d’originalité pendant notre séjour.
Nous avons restructuré le soutien en anglais qui comprend aujourd’hui un groupe des 9/10 ans et un groupe des 13/14. Ces cours sont assurés le dimanche après- midi.
Tout au long de notre séjour nous avons rencontré les familles soit sur les lieux de travail quand cela était possible, soit chez eux le soir après le travail. Au grand bonheur de certains nous avons remis vos courriers, cadeaux ou argent.
Pour ceux qui n’ont pu envoyer de courrier, vous pouvez encore le faire car les enfants étant plus grands maintenant ont envie de mieux vous connaître.

Les visites aux familles permettent de connaître ce qui s’est passé d’une année à l’autre. Aujourd’hui, de nombreuses familles vivent dans de meilleures conditions, les enfants suivent une scolarité régulière et sont en bonne santé pleins de joie de vivre. Par contre nous avons décelé des familles avec beaucoup de problèmes et des quotidiens misérables. Nous sommes intervenus en urgence pour l’achat de vêtements et fournitures scolaires.
Nous avons aussi soulevé le cas d’une adolescente qui a un bec de lièvre et qui est en souffrance surtout à l’école. L’association a participé à 3 interventions chirurgicales qui ont  améliorées la bouche, mais aujourd’hui  la situation de Ngoc est délicate car sa maman est décédée dans l’année et son père a une maladie mentale. Ngoc était un peu perdue durant cette année, c’est une tante qui a bien voulu la prendre sous sa tutelle. Aujourd’hui Ngoc devrait subir une dernière intervention importante car elle demande une chirurgie sur le nez également. L’opération est de l’ordre de 4000€.
Notre association pour le moment pourra supporter cette dépense afin que cet acte chirurgical puisse être rapidement réalisé.

Toute l’équipe de « Terres Natales » se joint à moi pour vous remercier de l’aide que vous nous apportez depuis des années et qui nous permet de faire de belles actions pour les enfants et les familles de Laï-Yên.

Sincère amitié

La Présidente,

Simone MARTIN

Mission 2014

MISSION AVRIL –MAI 2014

Notre Présidente Simone MARTIN a été missionnée car sa présence était obligatoire pour clôturer les démarches entreprises depuis 2 ans avec le gouvernement Vietnamien pour l’obtention du nouveau permis d’autorisation d’exercer en tant que ONG. Enfin le dossier a été clôturé et il restait à obtenir le certificat que nous avons reçu en décembre 2014. Reste encore à régler l’administration avec nos partenaires (chef du village, chef de la police, banque, et régularisations administratives de nos responsables vietnamiens du parrainage).
C’est avec  deux adhérents, Mme Jocelyne Begey qui a accompli avec efficacité la tâche de secrétaire et Mr Jean-Paul Marchand qui a pris photos et films pour la réalisation d’un DVD que nous avons mené à bien cette mission. 17 autres adhérents  dont 5 adolescents sont venus à Laï-Yên de manière échelonnée. Ce fut une rencontre chaleureuse et émouvante pour les parrains présents avec les enfants et leur famille. Des activités ont été organisées pendant leur séjour notamment un loto dans la maison du parti.
Lors de cette mission nous avons mis en place des cours de soutien en anglais pour les enfants du parrainage.
Egalement mis en place 5 projets professionnels pour les familles défavorisées,
choisies par notre équipe, la responsable du parrainage, le chef du village et l’ensemble des parents. Une somme de 400€ par personne a été offerte par l’association pour réaliser ces projets : la construction d’un petit étang avec cabane pour faire un élevage de poissons, la construction de volières et achats de pigeons pour la vente et la reproduction, 3 constructions d’étables et aide à l’achat d’animaux  (vaches ou cochons). A ce jour les projets ont été réalisés avec succès et des rentrées d’argent grâce à la vente ont permis d’améliorer les conditions de vie de chaque famille. Nous attendons photos et factures.

La visite dans les familles est un travail indispensable, un moment où l’on peut se parler plus intimement et recueillir des informations concrètes où l’on peut réagir plus rapidement et en informer les parrains (décès d’une maman, maladies graves de certains parents, problèmes de santé chez certains enfants…). C’est aussi le moment de remettre petits cadeaux, courriers et photos que vous nous remettez avant les départs, mais c’est aussi un moment heureux d’apprendre que tout va bien et que l’aide apportée par vous tous est fructifiante  et apporte beaucoup d’espoir aux familles.
Un travail plus administratif est effectué par la Présidente c’est le contrôle des comptes du parrainage avec Mme Thanh responsable des enfants au village et les réunions avec nos partenaires : chef du village, PACCOM organisme qui gère les ONGS au Vietnam.
PARRAINAGE

Lors de la visite des adhérents au village, 4 parrainages ont été demandés à l’association ce qui porte le nombre à 63 enfants aujourd’hui. Les plus grands vont à la prochaine rentrée aller au lycée et on peut vous dire que de brillants élèves se sont affirmés.
Mme Thanh assure toujours avec rigueur et efficacité sa responsabilité du parrainage au Vietnam. Nous l’en remercions vivement.

Mission 2012

OBJECTIFS DE LA MISSION:

–  Préparer les projets avec les responsables du village.

–  Régler les problèmes bancaires

–  Visites et prises des photos des établissements qui n avaient pas été terminés: La bibliothèque du collège et l atelier loisirs du groupe « Rainbow »

–   Rencontre avec une partie des familles du parrainage 1. Prise de photos et dossier de chaque enfant à compléter. Les photos et dossiers des enfants dont parrains et marraines habitent dans la zone autour de St Maximin (Var) seront faits au mois de mai par Colette MARTIN et 7 parrains et marraines l’accompagnant.

–   Rencontre avec les familles du parrainage 2. Prise de photos et dossier de chaque enfant à compléter. Ce travail se fera par J-F Ferrari et sa femme Véronique qui seront à lai-yên à partir du 10 avril.

–  Remettre en état la classe de Français qui a été détériorée par des voleurs. Les pieds de tables et des chaises ont été volées. Remettre en question l utilité de cet apprentissage. Faut il continuer ou arrêter ?

–  Faire un diaporama du village.

Lire la suite

Mission 2010

 

– Achats de matériel médical pour le dispensaire

–  Achats de matériel pour la crêche privée (table, chaise, petit piano)

–  Mise en place d’un deuxième groupe de parrainage.

– Financement  des bibliothèques du collège et de l’école primaire