Rapport de mission 2017

 

 

 

RAPPORT DE LA MISSION Mars 2017

 

 

 

Missionnée par le conseil d’administration, je suis allée seule cette année au village de Laï-Yên pendant 3 semaines pour effectuer diverses tâches décrites ci- dessous.

Afin de minimiser les frais de fonctionnement de l’association, j’ai pris en charge mon billet d’avion, l’association a pris en charge les frais d’hébergement, de  nourriture et les déplacements pendant cette période.

 

Réunion avec les familles

C’est la première chose que je fais dès mon arrivée, car cela me permet de voir presque toutes les familles (10 absentes cette année), les enfants et nos partenaires au village. Madame Thanh, notre responsable au village, et Hong Anh, notre interprète, étaient également présentes.

Après les échanges de remerciements, j’apprends que le professeur d’anglais n’assure plus les cours depuis février, que les enfants sont moins assidus au cours de français surtout les garçons et que le cours des grands n’existe plus car les enfants ont trop de travail au lycée.

Je présente le travail que je vais effectuer durant mon séjour :

– Rechercher un professeur d’anglais et un de mathématiques. Restructurer les cours avec madame Thanh.

– Vérifier les projets familiaux mis en place ces dernières années ; voir et prendre des photos des constructions des habitations des familles qui ont bénéficié de l’aide financière de l’association (3 familles à ce jour).

– Prendre des nouvelles de la jeune Hong qui a subi les premières opérations du bec de lièvre.

– Aller à la rencontre des familles.

– Vérifier les comptes avec madame Thanh.

 

J’apprends que des travaux ont été réalisés dans la salle de cours : la rénovation du plafond et la pose du carrelage au sol, des prises ont été rajoutées sur les murs et l’installation de la lumière a été mise dans l’escalier.

Le chef du village s’adresse aux mamans pour leur demander de suivre plus attentivement les enfants dans leur scolarité et de profiter de l’aide apportée par l’association. Il rappelle tout ce qui a été fait depuis 14 ans pour le village et l’aide aux familles.

La fin de la réunion se termine par la distribution des enveloppes rouge avec 20€ pour les étrennes de la fête du Têt, offerte par l’association.

La réunion se termine vers 22h.

 

La salle de cours

 

Les journées qui ont suivi ont été consacrées au nettoyage car après les travaux la propreté de la classe n’a pas été faite.

Les tables que nous avons fait réparer ont été stockées chez un voisin du réparateur et Hong n’a pas assuré le rapatriement dans la salle de cours. J’ai donc fait le nécessaire pour récupérer les tables et chaises dont l’humidité a fait gonfler le bois. J’ai profité pour ce grand aménagement de la salle de cours, d’acheter de la peinture et de repeindre les anciennes tables et quelques portes qui demandaient un peu de rafraîchissement. J’ai vidé les 2 petites pièces, celle du fond que j’ai aménagée en salle de cours et celle près du tableau pour installer l’imprimante et l’ordinateur donnés par monsieur Jean-Paul Marchand. Pour finir cet aménagement, j’ai fait poser des tringles et mis des rideaux aux fenêtres. Enfin une salle où il sera agréable de travailler !

 

Les cours de soutien scolaire

 

Avec l’aide de madame Thaï, une amie professeur à l’université de Hanoï, nous avons trouvé 3 étudiantes qui veulent bien assurer les cours de soutien à Laï-Yên. Mademoiselle Nguyên Trang va enseigner l’anglais (3h), et mesdemoiselles Tràn Thi Thuy et Nguyên Và Quynh Anh vont assurer les cours de mathématiques, deux heures chacune.

Avec madame Thanh nous établissons les groupes par niveau.

Pour les mathématiques un groupe de 9/10 ans, un de 11/12 ans, un de 13/14 et un de 15/16 ans.

Pour l’anglais : Un groupe de 11/12 ans, un de 13/14 et un de 15/16 ans.

Un cours pour les 9/10 ans sera assuré par Hong Anh la professeur de français dont un cours de français a été supprimé.

Quelques livres pédagogiques d’anglais ont été achetés et rapporteur, équerre et compas devront être ramenés de France. Les cours ont commencé dans le courant du mois de mars. Avant mon départ j’ai pu assister aux cours donnés par nos étudiantes, tout fonctionne bien et les enfants sont très contents de leurs professeurs.

L’état de santé de la jeune Hong opérée d’un bec de lièvre

 

Voulant rendre visite à Hong pour voir le résultat des opérations et remettre courrier et cadeaux de la marraine, j’ai appris que Hong a quitté la maison de la grand-mère juste après les interventions. J’apprends qu’elle travaille avec une amie dans un restaurant à une quarantaine de kilomètres du village. Je décide d’aller la voir avec le grand-père, mais quelques jours après elle est revenue.

Hong ne parle pas de son travail mais en l’observant j’ai constaté sur son visage au coin de l’œil une grosse infection qu’elle a dit avoir depuis longtemps. Inquiète de cela je demande à la tante de retourner chez le chirurgien car le constat n’est pas rassurant. Trois jours après nous étions chez le chirurgien qui a grondé Hong qui devait revenir le voir 10 jours après l’opération à cause des allergies ou rejet. Sur le champ il est intervenu pour l’infection, lui a demandé de prendre des médicaments et de revenir dans une semaine.

Après les visites de contrôles elle devrait se faire opérer de nouveau mais à l’intérieur de la bouche. Cette opération sera faite plus tard à sa majorité.

Avant de quitter le village j’ai rendu visite à Hong qui travaille dans une usine d’encens. Elle m’a dit qu’elle était très contente de gagner de l’argent et d’être occupée dans la journée.

 

Les projets familiaux

 

Sur les 10 projets mis en place depuis 4 ans, 3 ont échoué pour cause de santé et un n’est pas arrivé à terme. Les 6 autres marchent très bien. Les mamans ont bien géré leur petite affaire et sont très contentes des résultats financiers.

 

Les projets d’aide à la reconstructions des habitations

 

3 familles ont été aidées financièrement à hauteur de 1500 €. Cet argent devait servir à construire une petite cuisine et des sanitaires inexistants dans la maison.

En fait cet argent a servi de caution pour obtenir un crédit social qui a permis la reconstruction totale des habitations.

Depuis 2 maisons ont été finies mais les travaux de façade et les peintures intérieures n’ont pas été faites car l’argent emprunté n’était pas suffisant. Ces travaux se feront au fil du temps.

La 3ème maison a été reconstruite cette année. La famille vivait à 7 personnes dans 30m2. Avant mon départ, j’ai pu prendre des photos de la maison en construction. 2 étages ont été élevés et le toit était fini. Ce sont les deux parents, les voisins et 2 professionnels qui ont assuré les travaux.

 

La visite des familles

 

La visite des familles est la partie la plus difficile de la mission car les parents sont toute la journée au travail et les enfants sont à l’école. La réunion des familles m’a permis de voir presque tout le monde et rien n’a été signalé de particulier. Les enfants grandissent bien et nombre d’entre eux sont au lycée.

Quelques uns auront fini leur cursus scolaire cette année soit pour s’orienter en apprentissage, soit pour travailler, soit pour rentrer à l’université. Un courrier sera fait aux parrains concernés pour clôturer l’engagement avec les enfants ou pour continuer si c’était leur désir.

 

Les rencontres avec nos partenaires

 

Tout se passe bien avec nos partenaires. L’association est très soutenue dans nos actions au village. Tout le travail effectué par l’association est chiffré et archivé à la maison du parti.

Des contacts d’amitié sont établis dans les établissements scolaires. J’ai été reçu par le directeur du collège qui m’a montré les gros travaux du collège (cantine, gymnase, réaménagement des classes des anciens bâtiments).

Il m’a montré aussi les 2 salles de bibliothèque dont une grande partie des livres et quelques meubles ont été financés par l’association. Une belle réussite qui fonctionne bien  au collège.

 

Un reportage sur l’association à Laï-Yên

 

Lors d’une visite à Hanoï où j’ai été invitée à la fête de la francophonie, j’ai été mise en contact avec une journaliste qui m’a proposé de venir faire un reportage sur les actions de notre association au village de Laï-Yên. J’ai accepté car le journal « courrier du Vietnam » est publié dans tout le Vietnam mais aussi en France. Le reportage filmé sera publié sur « YouTube ». La direction du journal nous avertira de l’apparition de l’article et du reportage.

 

 

Ma mission s’est terminée au bout de 3 semaines et j’attends de retrouver l’équipe de « Terres Natales » pour décider des projets à mettre en place pour l’année 2018.

 

Un grand merci à tous d’être toujours fidèle à notre association et de nous soutenir financièrement pour pouvoir réaliser tous ces beaux projets.

 

 

La Présidente

 

Simone MARTIN

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s