Rapport de mission 2015

Toulon, le 28 octobre 2015

Chers amis,

Me voilà  de retour de la  mission qui m’a été confiée et que j’ai accomplie avec Franck le trésorier de l’association, Christine Canal, Jean-Paul Marchand et Christian Gazzera, tous trois membres de terres natales et parrains d’enfants du village. Tout le monde était sur la brèche très tôt le matin et les journées étaient bien remplies par des tâches de secrétariat, d’achat de vélos que nous ont confié certains parrains, les visites des familles, des prises de photos…
Comme d’habitude, cette mission a été une source de travail que nous avons partagée avec bonheur  parmi les enfants, les familles, nos partenaires au village et surtout l’accueil de Bà Thu (madame Thu) ma cousine, qui nous reçoit dans sa modeste maison et qui est aux petits soins pour nous du matin au soir.
Pendant cette  mission, nous avons enfin terminé toutes les formalités pour notre association avec les autorités du Vietnam qui gèrent les ONG et nos partenaires du village.

Nous sommes allés voir les projets des « petits métiers »que nous avons mis en place l’année dernière et qui concernaient 6 familles. Cette aide financière  devant servir à apporter un complément de revenu pour mieux nourrir la famille.
Trois projets ont bien réussi. Des petits cochons et des veaux sont nés dans l’année ce qui a permis de mieux  manger dans la famille et de vendre les animaux sur le marché local ou à Hanoï.
Le projet de l’élevage des poissons avait bien démarré, mais pour des raisons de santé la maman n’a pas pu assurer la surveillance du bassin, et on lui a volé tous les poissons. Elle pense utiliser le bassin pour un élevage de canards.
L’élevage des pigeons s’est arrêté, car  la maman n’a pas pu s’occuper quotidiennement des animaux .Elle a du s’occuper de son père mourant  qui était à l’hôpital à Hanoï. Les pigeons ont été contaminés par une maladie qui a décimé l’élevage. Aujourd’hui la maman a repris son métier de maçon.
Le projet des cochons s’est transformé en petits élevage de poules. L’argent a été utilisé pour reconstruire une pièce pour faire la cuisine et un poulailler en dur. La maman doit encore acheter des poules pour agrandir l’élevage. Nous suivrons ce projet l’année prochaine.

Lors d’une réunion avec les familles, nous avons retenu d’autres projets qui seront mis en place après les décisions de notre conseil d’administration.
Nous avons rendu visite aux intervenants pour les cours de français et d’anglais que nous avons mis en place pour les enfants du parrainage. Des progrès sont faits en anglais, c’est un peu plus dur en français mais les enfants sont assidus. C’est Christian qui a assuré cette année les cours le soir avec beaucoup d’originalité pendant notre séjour.
Nous avons restructuré le soutien en anglais qui comprend aujourd’hui un groupe des 9/10 ans et un groupe des 13/14. Ces cours sont assurés le dimanche après- midi.
Tout au long de notre séjour nous avons rencontré les familles soit sur les lieux de travail quand cela était possible, soit chez eux le soir après le travail. Au grand bonheur de certains nous avons remis vos courriers, cadeaux ou argent.
Pour ceux qui n’ont pu envoyer de courrier, vous pouvez encore le faire car les enfants étant plus grands maintenant ont envie de mieux vous connaître.

Les visites aux familles permettent de connaître ce qui s’est passé d’une année à l’autre. Aujourd’hui, de nombreuses familles vivent dans de meilleures conditions, les enfants suivent une scolarité régulière et sont en bonne santé pleins de joie de vivre. Par contre nous avons décelé des familles avec beaucoup de problèmes et des quotidiens misérables. Nous sommes intervenus en urgence pour l’achat de vêtements et fournitures scolaires.
Nous avons aussi soulevé le cas d’une adolescente qui a un bec de lièvre et qui est en souffrance surtout à l’école. L’association a participé à 3 interventions chirurgicales qui ont  améliorées la bouche, mais aujourd’hui  la situation de Ngoc est délicate car sa maman est décédée dans l’année et son père a une maladie mentale. Ngoc était un peu perdue durant cette année, c’est une tante qui a bien voulu la prendre sous sa tutelle. Aujourd’hui Ngoc devrait subir une dernière intervention importante car elle demande une chirurgie sur le nez également. L’opération est de l’ordre de 4000€.
Notre association pour le moment pourra supporter cette dépense afin que cet acte chirurgical puisse être rapidement réalisé.

Toute l’équipe de « Terres Natales » se joint à moi pour vous remercier de l’aide que vous nous apportez depuis des années et qui nous permet de faire de belles actions pour les enfants et les familles de Laï-Yên.

Sincère amitié

La Présidente,

Simone MARTIN

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s