Assemblée Générale 2006

télécharger le compte-rendu au format PDF

 

TERRES NATALES VAR/VIETNAM

ASSEMBLEE GENERALE DU 18 MAI 2006

L’assemblée générale de Terres natales Var/Vietnam a eu lieu le 18 mai 2006 dans les locaux de la FOL du Var. Elle a réuni 11 personnes dont une invitée, Mlle Elise Khun, susceptible de rejoindre l’équipe de secrétariat.

 

Etaient présents du bureau :

– la présidente Simone Martin

– le trésorier adjoint et vice président Mr Franck Batbare

– la secrétaire Madeleine Lamblin

– la secrétaire adjointe Claudine Richeton

Etaient excusés :

– Lutcha Dassa trésorière

– Odile Biard de la commission des parrainages

– Joëlle Grandjean de la dernière mission au village de Laï-Yen (2005/2006)

Rapporteur de séance : Claudine Richeton

BILAN DES ACTIVITES

 

La présidente, après une présentation générale des activités développées par l’association, revient sur l’action plus spécifique menée par Joelle Grandjean lors de son séjour à Laï Yen. Désormais, toutes les activités initiées par l’association seront encadrées par les autorités vietnamiennes (le PACOM). Un permis de travail devra être demandé. Y seront précisées, les dates de séjour à Laï Yen ainsi que les activités développées. Céline Lassus, par ailleurs chargée de porter les dons en espèces effectués par l’association « Vive la Vie », nous apportera plus de précisions sur ces formalités administratives. En effet, dans le cadre du visa de travail, il ne sera pas toujours simple de planifier exactement le temps de séjour au village, alors que les adhérents partent du Vietnam avec un visa touristique. Un bureau restreint accompagnera la préparation du voyage de Céline à l’origine d’une campagne d’adhésion à la Seyne/mer, qui souhaiterait en outre repréciser la nature des achats à prévoir en jeux et équipements ludiques la seule destination des enfants des école du village de L.Y. La collecte des médicaments n’est pas sans poser également des questions d’autorisation sur leur acheminement. Médicaments autorisés ou non selon leur classement, surpoids accordé sans supplément de taxe selon la compagnie aérienne, législation douanière peut être différente entre la France et le Vietnam, etc.… . Une recherche s’impose. Céline a aussi organisé une campagne de parrainage dans son établissement professionnel à partir des premières plaquettes d’information, les plaquettes définitives n’étant pas encore réalisées. A ce sujet, la présidente refait l’historique de toutes les difficultés rencontrées par la commission des parrainages, en remerciant particulièrement Joëlle, qui a pu sur place clarifier les premiers problèmes qui se posaient. Toutefois, lors du prochain voyage en 2007, il s’agira de contrôler le choix des enfants à parrainer, proposés par la directrice de l’école maternelle en vérifiant que les enfants sont réellement les plus défavorisés( en termes de moyens financiers); actuellement, 9 enfants en bénéficient. Le médecin de L.Y a envoyé un courrier afin de demander une aide pour l’amélioration du dispensaire. Cette demande en amène d’autres, ce qui en nécessitera un examen attentif avant d’en voter la réalisation. En effet une liste de demandes à reconsidérer d’un oeil plus critique s’est constituée depuis peu. On y retrouve la demande de rehaussement d’un étage pour le dispensaire, l’achat de 35 ordinateurs pour une classe (collège), l’achat d’un rétroprojecteur et enfin la requalification du puits. Mr Franck Batbare intervient sur l’opportunité et le coût de ces demandes. L’association peut envisager de financer les travaux de rehaussement aux conditions que les murs du dispensaire existant soient d’abord peints annuellement, que les locaux soient entretenus selon les règles d’hygiène (budget pour les produits de nettoyage et de désinfection) et qu’il y ait un équipement de qualité dans des pièces vides.

L’achat des 35 ordinateurs ne peut être prioritaire alors que des enfants en difficulté ne sont pas encore parrainés. Le rétroprojecteur fait partie de ce matériel onéreux qui peut attendre.Le problème reste la requalification du puits, indispensable, mais il faudra reconsidérer le montant du devis beaucoup trop élevé (6000 €) ainsi que la nature des travaux et ce qui permettra son utilisation par les habitants dans un premier temps. Une occasion du point de vue de l’association de construire un véritable partenariat avec la commune et de faire le point avec elle sur la question de l’accès des habitants à une eau potable. En ce qui concerne la reconstruction de la cantine, l’association tient à souligner que la commune de L.Y. fait aussi des efforts pour conserver des structures de bâtiment plus anciennes autour de ce chantier. L’évènement majeur porté par l’association reste pour 2006, l’organisation de la fête du Têt, largement abordée lors des réunions de bureau tout au long de l’année. Les principes débattus puis retenus sont les suivants :

– une organisation resserrée avec des volontaires badgés à l’accueil et au service

– une comptabilité facilitée avec la mise en place du système de la double inscription afin que le contrôle soit effectué rigoureusement à la caisse d’entrée

– pas d’arrhes, une date limite de réservation et aucune réservation au-delà du nombre de places qu’autorise la salle (législation en vigueur).

La recherche d’une salle est encore à l’ordre du jour; il est demandé à chaque adhérent de l’aire toulonnaise de contacter la présidente si une opportunité de salle se présentait à un coût de location raisonnable et suffisamment équipée pour accueillir notre manifestation (mobilier, vaisselle, etc.…)

D’autre évènements festifs sont à envisager, soit en créer de nouveaux (marché artisanal vietnamien, projection d’un film vietnamien avec buffet…). Un membre du Lion’s club a par exemple proposé d’organiser un loto au seul profit de l’association qui prendrait alors en charge la campagne de publicité notamment dans la presse. Le blog de T.N.V.V fonctionne sous la responsabilité de Franck Batbare qui en rappelle les bases d’échanges et d’enrichissement pour chaque adhérent. Toutefois il demande qu’une certaine discrétion soit respectée en ce qui concerne les adresses e-mail des adhérents. L’insertion de photos d’enfants demande aussi de privilégier les photos de groupes plutôt que des portraits individuels. Les contenus d’un blog, comme tout ce qui concerne l’écrit destiné à une consultation publique, s’inscrivent dans des règles déontologiques qu’il convient d’observer, notamment le respect du droit d’auteur, l’utilisation de l’image d’autrui et le contrôle des opinions citant des personnes. La présidente clôt la séance sur les projets à soutenir pour l’année à venir.

L’association a perdu 40 adhérents, les causes possibles en étant l’étourderie, la négligence ; ce fait n’est pas anodin, peut-être est-ce le bon moment pour redynamiser une campagne d’adhésion et réfléchir à d’autres actions locales pour rendre l’association plus visible et plus attrayante.

Nous n’aurons pas le stand comme nous l’avons espéré lors du forum Nord/Sud qui se déroulait à Marseille annuellement au parc Chanot, les organisateurs ayant abandonné l’organisation faute de financement. On peut imaginer que des groupes d’adhérents développent d’autres initiatives ailleurs puisqu’il apparaît que leur répartition géographique est variée. Alpes Maritimes-1-, Bouches du Rhône -11-, Gironde-22-, Loire Atlantique-1-, Pyrénées Orientales-1-, Bas Rhin-9-, Savoie-1-, Var-49-, au total, 94 adhérents à jour de leur cotisation.

Dans les projets en cours, continuer les actions de parrainage, faire sur place des évaluations plus fines pour mieux répondre aux besoin ou accompagner des initiatives dont celle de la mise en place concertée des classes de français, équiper ce qui est construit ou rénové à destination des enfants scolarisés ou des habitants (le dispensaire) et activer une campagne d’adhésion non seulement dans le Var mais dans tous les départements d’où sont issus les adhérents.

On peut aussi remarquer la bonne santé démocratique de l’association qui voit se réunir très régulièrement des bureaux élargis. Ce que les participants ne vont pas manquer de faire autour d’un buffet concocté par la Présidente.

 

BILAN FINANCIER

 

Mr Franck Batbare, trésorier nous présente le bilan qui clôture les finances pour l’année 2006

Je n’ai que le bilan de la fête du Têt 2006. Trop court pour présenter un bilan financier, il faut les recettes et les dépenses très précisément (voir Lutcha et Franck) avec des commentaires et un prévisionnel

 

ELECTIONS

 

L’élection du bureau a lieu en fin de séance au vote à la majorité absolue-10 votants et

50 bons pour pouvoir- le quorum est atteint.

Sont reconduits au bureau :

– la présidente Mme Simone martin

– la trésorière, Mme Lutcha Dassa

– le trésorier adjoint Mr Franck Batbare

– Nouveaux membres : Mme Jeanne Rodriguez à la fonction de secrétaire

– La commission de parrainage reste sous la responsabilité de Mme Biard, Mme

Lassus et Mme Lamblin.

– Mlle Khun souhaite apporter son aide pour la gestion informatique de l’ensemble des

dossiers de l’association (classement, archivage, etc.…)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s